[MOBILISATION] SOS jeunes en détresse

Les Centres de Jeunes (CJ) – qui regroupent les Maisons de Jeunes, les Centres de Rencontres et d’Hébergement et les Centres d’Information des Jeunes – lancent un cri d’alarme concernant la détresse dans laquelle se trouvent les jeunes !
Ce mercredi 24 février, diverses actions sont mises en place par les Centres de Jeunes sur tout le territoire francophone. Une manière de conscientiser la classe politique sur le caractère urgent de la situation et de porter les paroles des jeunes !!
Nous avons demandé à plusieurs jeunes fréquentant notre MJ de répondre à la question suivante:  Pourquoi est-ce important et essentiel que les Maisons de Jeunes rouvrent?
Voici leurs témoignages :

C’est essentiel de rouvrir les Maisons de Jeunes car d’un point vue social, on en a besoin, nous, les jeunes. On a besoin de rencontrer ses amis et de s’en faire des nouveaux.

C’est important car ce qu’on fait à la Bicoque c’est différent de l’école, c’est ludique mais pas que, il y a des projets qui nous aident aussi. Les activités extrascolaires sont importantes dans nos vies. Ça a été dur pour moi d’arrêter les projets “en cours” à la Bicoque.”

“C’est important de rouvrir les Maisons de Jeunes parce que ça nous permettrait de voir du monde, de remettre en route notre vie sociale. Pendant le confinement, on s’est fait attraper par la flemme, ouvrir les MJ, cela nous permettrait de sortir de chez nous et de continuer des projets qui nous intéressent vraiment et qui nous motivent. On a besoin de s’intéresser à d’autres choses que nos cours.”

C’est important de voir des gens, de voir ses amis. Les gens de la Bicoque se sont mes amis, ça fait 8 ans que je les connais et c’est important pour moi de les retrouver pour parler de tout et de rien. Maintenant, c’est par vidéoconférence qu’on se voit mais ce n’est pas la même chose. C’est beaucoup mieux de se voir en vrai !

Une Maison de Jeunes pour moi, c’est une deuxième maison un endroit où tu vois tes amis et où tu peux t’en faire des nouveaux. C’est aussi un lieu où tu peux avoir un regard et des avis extérieurs autres que ceux de ta famille ou de tes copains d’école. C’est un endroit où on peut exprimer des choses pas toujours simple à dire dans sa famille et à l’école, c’est un lieu où on peut se libérer et parler de sujets divers…

 

Ça fait trop longtemps qu’on est livré à nous-même, qu’on a pas vu des personnes extérieures, des amis et on a besoin d’une vie sociale. Les jeunes ont deux fois plus besoin d’une vie sociale, c’est le moment où on se forge, où l’on a besoin de conseils, de liens pour continuer de grandir.” 

 “C’est important de réouvrir les MJ parce que cela permettrait à plein de jeunes de pouvoir s’exprimer, d’avoir un lieu de rencontre, un lieu pour eux où les jeunes peuvent se retrouver en dehors de leur maison quand parfois ça ne va pas chez eux, où juste parce qu’ils ont besoin d’air. 

Les Maisons de Jeunes ce sont des lieux de pleine expression et le fait qu’elles soient fermées ça confine encore un peu plus les jeunes chez eux et c’est vraiment dommage de les mettre entre parenthèses alors qu’on est dans un moment où on en a le plus besoin.”

 “C’est important de rouvrir les MJ car ça fait partie de la construction d’un jeune d’avoir une appartenance à un groupe qui est en dehors de l’école pour ne pas rester tout le temps avec les mêmes personnes, le fait que tu aies un endroit où tu es plus proche des adultes c’est important. 

Plus jeune, vers l’âge de 15 ans, la Maison de Jeunes a été pour moi un réel besoin. J’ai eu un sentiment fort d’appartenance et j’y ai trouvé de la reconnaissance et de la considération de la part des adultes, qui parfois peuvent être un peu méprisants car on a souvent un rapport de supérieur à inférieur. En  Maison de Jeunes ce n’est pas du tout le cas, c’est vraiment une aide psychologique directe et indirecte parce que même si on ne parle pas de sujets graves et personnels c’est à travers des projets qu’on va apprendre plein de choses qui vont contribuer à notre construction.

Il va y avoir une génération COVID et il va y avoir des jeunes qui se construisent sans voir des gens, sans rapports avec les autres, sans interactions réelles. Les jeunes ont besoin de se construire quelque part, de se retrouver ailleurs qu’à l’école et c’est hyper important d’avoir un espace tel qu’une maison de jeunes où lâcher prise, où se rencontrer. On a envie de garder les maisons de jeunes ouvertes donc on va pas faire n’importe quoi, le but est que ce soit viable sur le long terme. Je pense que c’est possible et vivable encore plus maintenant qu’on a l’habitude de respecter les mesures, d’ouvrir les MJ sans prendre de risques car c’est dans l’intérêt de tout le monde. Pour moi, quelque part c’est déjà trop tard.

On ne peut pas laisser la jeunesse en mode “pause” encore des mois. C’est une période où c’est super important de se faire des vrais amis, c’est parfois à l’école que tu t’en fais, mais souvent c’est en dehors, par exemple à la Maisons de Jeunes. A la MJ, tu peux y faire des super projets ou que tu peux simplement venir y trainé.

 

 

 

 

 

 

Scroll to top